5 Mauvaises Habitudes sur les Réseaux Sociaux

© aflutter / Flicker, CC

Les routines s’installent vite et les mauvaises habitudes sont faciles à prendre. Sur les réseaux sociaux, elles sont généralement mineures et n’ont pas forcément d’impact global. Certaines peuvent en revanche faire fuir votre audience en véhiculant une mauvaise image. Voici une liste des pratiques à éviter :

Demander aux internautes de partager ou retweeter

Rien n’est plus péjoratif que de mendier sur les réseaux sociaux. L’engagement de votre audience doit se faire spontanément et en aucun cas ne doit être forcé. Le véritable pouvoir du partage repose sur la conviction des utilisateurs et sur leur volonté de se porter garant.

Des images de faible qualité ou déformées

Les sites sont de plus en plus visuels et les images prennent plus d’importance. Il est donc essentiel de soigner les photos que vous mettez en ligne. Familiarisez-vous avec les dimensions des différents types de photos et optimisez leur format. A noter : les règles qui régissent les photos de couverture sur Facebook sont maintenant plus souples : vous pouvez désormais les utiliser pour mettre en avant un produit, une promotion ou une campagne spécifique.

Surcompenser le manque d’activité

Selon la taille de votre entreprise ou votre disponibilité, il se peut que vous passiez sous le radar à certains moments. Il s’agit d’un problème en soi, mais l’erreur à ne pas commettre est de poster ensuite de nombreuses fois en peu de temps dans le but de compenser. En effet, les internautes sont plus susceptibles de se désinscrire si vous postez trop que si vous ne postez pas assez. Mieux vaut manquer de visibilité pendant un moment qu’être visible et déranger.

Ignorer les requêtes

Si quelqu’un vous pose une question, essayez d’y répondre le plus tôt possible. Même si vous n’avez pas la réponse immédiatement, confirmer la requête d’un internaute développe la confiance et le lien affectif. En repoussant votre réponse, vous risquez en somme d’oublier.

Les concours de like et partage

Evidemment, cette pratique présente les mêmes inconvénients que de demander aux internautes de partager. Elle enfreint également les règles d’utilisation de Facebook et place l’action de like ou de partage au centre de l’intéraction avec l’utilisateur. Le véritable contenu est négligé et ne reçoit pas l’attention désirée. Il est préférable de passer plus de temps à développer un concept de concours qui mobilise la créativité et l’intérêt des internautes.

0 Comments

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*